Comment aider l’enfant dans son apprentissage de la marche

Les adultes imposent parfois au bébé des positions ou mouvements avant qu’il ne soit prêt. La société de consommation propose de multiples gadgets présentés comme indispensables au bon éveil de l’enfant. Si certains sont en effet utiles, il en est d’autres qui, au contraire, risquent de le limiter dans ses découvertes.
La toute première chose est de respecter le rythme de chaque enfant et laisser les différentes étapes s’installer, chacune à leur tour.

Cela est à la portée de tous…il suffit de savoir comment s’y prendre, au quotidien, quelles sont les erreurs à ne pas commettre, comment porter bébé, comment l’installer… prendre plaisir à le regarder évoluer, jouer avec lui, faire preuve de bon sens, ou, si cela s'avère nécessaire, l'accompagner à travers une rééducation bien ciblée…

Comment faire pour aider le bébé à bouger

  • Positionner le plus souvent possible le bébé à plat dos, sur un tapis ferme. Il essaiera de lui-même de passer sur le ventre en s’installant d’abord sur le côté.
  • Lorsqu'il est éveillé, le faire rouler du dos sur le ventre, de temps en temps, afin qu'il s'habitue au plat ventre, et cela, dès la naissance. Le laisser quelques instants à plat ventre. Le faire systématiquement sur la table à langer.
  • Lui proposer des jeux moteurs pour le plaisir ou pour l’aider s’il est un peu en difficulté.
  • Dès que le bébé sait se déplacer au sol, sur le ventre ou à quatre pattes, le laisser faire ses expériences.
  • Utiliser les actes de la vie quotidienne : Le change, le bain, la manière de porter le bébé permettent de lui faire découvrir naturellement ses capacités motrices.

Les erreurs les plus fréquentes

  •  Laisser le bébé trop longtemps dans le transat, positionner l’enfant assis  avant qu’il n’ait découvert le plaisir de se déplacer au sol. Il ne faudrait jamais laisser un bébé assis sur le tapis s’il ne sait pas en sortir tout seul.
  • L’encourager à pousser sur ses jambes très tôt.Cela le conduit trop tôt vers la verticalité et peut l’empêcher de découvrir les déplacements au sol.
  • Faire marcher un bébé qui n’est pas prêt.
  • Utiliser le trotteur (youpala).

     


Importance des retournements et du plat ventre

         L’enfant doit absolument être à l’aise à plat ventre avant de passer aux étapes suivantes. Le fait de savoir passer du dos sur le ventre lui évite d’être bloqué sur le dos, à l’image de la tortue figée dans sa carapace…C’est aussi cette position qui va fortifier les muscles de son cou, de son dos, de ses épaules et de ses bras et le préparer à se protéger. Il est très important de contrôler l’acquisition de cette étape et de la faire connaître au bébé, dès la naissance, de courts instants, quand il est éveillé, ainsi il s'y habituera facilement. C'est une position qui peut soulager l'inconfort dû aux reflux.

 Résumé (Affiche)