Rééducation motrice du bébé.

Formation en pédiatrie de 5 jours, destinée aux kinésithérapeutes.

2 places par session sont ouvertes aux psychomotriciens.nes et 1 place aux ergothérapeutes dont les prises en soin sont obligatoirement orientées vers les enfants de moins de 2 ans.

En pratique

close
Profil des stagiaires
  • Kinésithérapeutes libéraux ou salariés, dont la pratique ou l’intérêt est tourné vers la pédiatrie
  • Psychomotriciens
  • Ergothérapeutes, dont la pratique est obligatoirement orientée vers les enfants de moins de 2 ans
  • Pré-requis : diplôme d’État de Kinésithérapie / diplôme de chaque profession concernée

    Si vous êtes débutant, vous trouverez les bases pour la prise en soin des bébés quelle que soit leur pathologie. Si vous êtes plus expérimenté, vous y trouverez d’autres outils pour enrichir vos prises en soin.

Objectifs
  • Comprendre et analyser le développement moteur du bébé sain de la naissance à la marche
  • Apprendre à repérer les difficultés
  • Apprendre à conseiller les parents : éducation thérapeutique 
  • Savoir adapter les exercices à chaque situation
  • Construire une séance de rééducation : objectifs et moyens
  • Donner des outils pour les bilans et les relations avec les médecins
Contenu de la formation
  • Cette formation est un partage d’expérience d’exercice en libéral pour la prise en soin du tout petit présentant des difficultés, depuis la plagiocéphalie, les retards moteurs simples, jusqu’aux handicaps plus lourds.
  • Description et analyse des différentes étapes qui conduisent le bébé vers la marche
  • Intérêt d’un bon développement : moteur, cognitif, affectif
  • Principales difficultés : difficultés transitoires, pathologies les plus fréquentes
  • Méthode de rééducation par stimulation des Niveaux d’Évolution Motrice
  • Description et apprentissage des exercices proposés aux bébés et à leurs parents à chacune des étapes
  • Conseils pour la vie quotidienne
  • Liste du matériel utile
Programmes et horaires

Voir le programme
Les horaires sont à titre indicatifs et dépendent du lieu de formation. Ils sont confirmés à l’inscription.

Prix et durée

Possibilité de financement par le DPC à partir de septembre 2022 pour les kinésithérapeutes, et par le FIFPL pour toutes les professions dans la mesure où la formation a été validée dans le cadre d’un appel à projets.

1000€ / stagiaire avec un financement.
800€ / stagiaire sans financement.

LieuX de formation
  • VOIRON, Isère, dans un centre de formation Tremplin Sport Formation (TSF), site dédié aux formations tournées vers les métiers du sport. Gare SNCF à Voiron, accès au lieu de formation par bus, autoroute proche. Voiron est située à 1h de route de l’aéroport de Lyon St Exupéry. Infos sur https://www.tremplinsport.fr
  • RENNES
    IFPEK, Institut de formation en enseignement supérieur, en Pédicurie-Podologie, Ergothérapie et Masso-kinésithérapie. Infos sur https://www.ifpek.org/

Tous ces lieux sont conformes aux normes d’accessibilité.

Méthode pédagogique

• Formation essentiellement pratique
• Power point avec de nombreuses photos et dessins reprenant les différentes étapes, mouvements et positions
• Visualisations et analyse de vidéos : développement normal et bébés en difficulté, vie quotidienne du bébé
• Manipulation de poupons
• Travail corporel sur le tapis : analyse des étapes, ressenti
​• Si possible, observation de bébés en direct
• QCM en début de formation et évaluation en fin de formation
• Présentation et analyse de cas cliniques

Approche rééducative

Le rééducateur prend le temps d’observer le bébé, lui propose des exercices simples et ludiques, basés sur les « niveaux d’évolution motrice » et s’attache à le faire progresser d’étapes en étapes vers la position debout.

  • Se baser sur le développement moteur du bébé sain.
  • Respecter l’ordre des étapes > fondations solides
  • Revenir aux étapes antérieures si elles ne sont pas bien consolidées
  • Respecter l’évolution propre à chaque bébé
  • Privilégier le mouvement par rapport aux positions tenues
    • « Libérer la motricité » > possibilité de se déplacer
    • « Auto-rééducation »
  • Positions VERTICALES (assis, debout) travaillées à travers les déplacements au quotidien
  • Ne pas proposer au bébé une position (en dehors des positions horizontales)
    • dont il ne peut sortir seul
    • qu’il ne peut prendre seul
  • Préparer la marche avec les exercices d’escalade
  • Privilégier le mouvement et la symétrie

Bienveillance envers le bébé et ses parents

La rééducation du bébé en difficulté sera encore plus efficace si elle implique les parents. Notre rôle est de les informer, de leur apprendre à regarder leur bébé, et à jouer avec lui afin de lui permettre de se mettre en mouvement à travers des jeux moteurs pratiqués au quotidien et de les conseiller sur les erreurs à ne pas commettre. Le bébé se rééduque en se mobilisant tout au long de la journée et àtravers les actes de la vie quotidienne (change, portage, bain…).

Enfants concernés

Tous les bébés en difficulté, qu’ils soient simplement « en retard » ou porteurs d’une pathologie plus ou moins lourde.

Bébé porteur d’une pathologie reconnue à la naissance :
• Séquelles de grande prématurité
• Trisomie, ou autres anomalies génétiques
• Autres…

Bébé présentant une difficulté dans son développement :
• Plagiocéphalie, déformation crânienne
• Troubles du tonus
• Difficulté avec le plat ventre
• Figés en position assise
• Se déplaçant sur les fesses
• Retard d’acquisition de la marche
• Bébés à risque (naissance difficile, prématurité, etc…)

Agenda

Autre formation :
Développement moteur du bébé

Formation de sensibilisation de 2 jours destinée aux médecins, ostéopathes, ergothérapeutes, puéricultrices, sages-femmes.


haut de page